Catégorie : Idées déco

Tuto upcycling : transformer une porte en table de jardin

Quand la porte devient une table
Lassée de notre table de jardin, j’ai décidé de m’en bricoler une nouvelle pour recevoir mes convives.

Au lieu de dépenser une fortune pour un meuble basique et sans âme, j’ai offert une seconde jeunesse à cette ancienne porte en bois tout en me faisant plaisir et en oubliant au passage la certification Fsc. Ici pas de norme ni de blabla, juste de la récup !

Ce relooking express m’a demandé à peine deux heures de travail afin d’obtenir une table colorée et presque assortie aux fauteuils dépareillés.

Dans ma boîte à outils et matériaux il faut : une pince, un tournevis plat, une ponceuse à bande, du papier de verre à grains moyen, un pinceau plat, un rouleau de peinture et de la lasure bleu breton, deux tréteaux en bois sans oublier une bâche de protection ou de vieux cartons.


Etape 1: Préparer la porte

Faire sauter les agraphes
J’ai commencé par soulever les agrafes qui fixaient le joint en glissant dessous un tournevis plat et les ai ensuite retirées à l’aide de la pince.
Enfin j’ai retiré le bloc serrure tout simplement en le dévissant.

Etape 2 : Poncer la porte

Je ponce donc je suis
Afin de ne pas repeindre mon sol en bleu, je l’ai protégé avec une bâche.
J’ai poncé la table avec une ponceuse à bande pour retirer la peinture d’origine qui était toute écaillée.

Etape 3 : Lasurer la porte

La lasure

Je me suis contenté d’appliquer la lasure au rouleau en l’étalant au maximum. Petite astuce, n’oubliez pas de bien mélanger votre lasure à l’aide d’une baguette de bois avant de l’appliquer, vous obtiendrez ainsi une couleur plus uniforme.

Après séchage, il suffit ensuite de poncer légèrement la table, de la dépoussiérer et d’appliquer une seconde et dernière couche.

DIY mobile bébé

DIY Mobile baton
Avec quelques bouts de bois, un peu de peinture, de la ficelle de jute et un peu de travail, bébé Pois et moi même avons réalisé ce mobile à quatre mains.
Une activité créative et bon marché qui est idéale pour occuper les plus jeunes dans une ambiance nature.
Certes notre mobile n’est pas parfait ni forcément aussi joli que j’aurais imaginé, mais pour une première version c’est bon début.

A la prochaine tentative, nous utiliserons des feutres type Posca ou de la vraie peinture et non de la peinture spécial bébé et j’enlèverais l’écorce de toutes les branches.

Vous aurez sans doute le droit à un tutoriel pour fabriquer votre mobile d’ici peu, le temps de nous améliorer.

Notons tout de même que notre artiste en herbe était ravie de son œuvre, objectif atteint pour cette activité ludique nature.

Yarn bombing : pimp ton jardin

Crédit photo : Ingelstads slöjdsalar

Avec quelques bobines de laines de colorées, un brun de fantaisie et de l’huile de coude, le Yarn bombing rajoute une touche de gaité à ‘n’importe quel espace extérieur.
Cette pratique venue des USA est idéale pour donner un coup de jeune à une terrasse défraîchie.

En à peine un après-midi de travail, votre jardin ressemblera à celui d’Alice au pays des Merveilles. Il suffit de laisser libre court à votre imagination pour créer un univers enchanteur unique en son genre.

A tester dans le jardin de la famille petit Pois dès que les beaux jours seront vraiment au rendez-vous.

Lit cabane facile : la maison en scotch

La cabane en scotch de bébé Pois
Le lit cabane pour enfant vous a tapé dans l’œil ?

Si comme moi vous n’avez pas le temps, ni les compétences pour fabriquer un lit cabane en bois à votre petit dernier, vous pouvez toujours lui réaliser une jolie maison taille XXL sur les murs de sa chambre.
En utilisant du masking tape (du scotch décoratif et repositionnable qui ne laisse pas de trace), vous pourrez laisser libre court à votre imagination, sans faire de dégâts.
Il vous suffit de dérouler quelques lignes droites et le tour est joué !

Cerise sur le gâteau, vous pouvez faire participer votre nain à cette activité créative.
Bébé Pois s’est d’ailleurs éclatée à dérouler le scotch, elle adore sa maison cabane et nous sommes fan de cette déco éphémère.

Prochaine étape, notre tête de lit !

Un coin lecture enfant confortable et nature

Comment aménager un coin lecture pour enfant

En digne héritière de sa mère, bébé Pois apprécie déjà s’installer devant un bon bouquin.
J’ai donc décidé de lui aménager un petit coin lecture simple et douillet.

Une peau de mouton pour bébé ( prêtée par une copine), l’ancien coussin d’allaitement, un bac en rotin récup rempli de livres, une jolie petite peluche renard de chez Nature et Découverte qui trainait dans un coin et le tour est joué !

Ici j’ai privilégié les matériaux sains et naturels pour une décoration écologique mais aussi économique car je n’ai rien racheté, enfin sauf les livres.
Et encore, entre les cadeaux, la récup et la bibliothèque, nous n’avons finalement pas investi des masses dans la petite collection d’ouvrages en tout genre de mini pois.

Et chez vous ça ressemble à quoi le coin lecture ?

Carreaux de ciment : j’ai testé les stickers de carrelage

Mes carreaux de ciment adhésifs
Alors que je lorgnais depuis un bon moment sur les carreaux de ciments, mais aussi sur leur version Stickers, j’ai eu la joie d’en recevoir à Noël. Et comme Monsieur Pois ne fait pas les choses à moitié, il s’est empressé de les installer.

Une installation rapide et facile.

Si la taille de vos stickers correspond parfaitement à celle de vos carreaux de carrelage, la pose sera un jeu d’enfant. Il suffit de bien nettoyer la surface à recouvrir, puis de coller les faux carreaux de ciment. Un seul impératif s’impose, il faut veiller à ce que tous les stickers soient parfaitement alignés et bien droits. Bref avec un peu de minutie, ce travail est à la portée de tout le monde.

Un résultat esthétique et bluffant.

Une fois tous les autocollants posés correctement, notre nouvelle crédence « imitation carreau de ciment » semble plus vraie que nature. Nos derniers invités se sont d’ailleurs fait avoir, pensant que nous avions refait les faïences.
Les adhésifs se fondent littéralement dans le décor, une vraie réussite ! Cerise sur le gâteau, ils ont l’air de bonne qualité, et résistent ( pour l’instant) aussi bien à la chaleur qu’aux projections d’eau et aux coups d’éponge répétés.
Une petite précision s’impose, Monsieur Pois a mis le prix en choisissant des adhésifs hauts de gamme et de bonne facture.

Tuto Noël : mon sapin en bois récup

Mon beau sapin
Mon beau sapin

Chose promise chose due, voici un tutoriel pour vous fabriquer un sapin de Noël artificiel. Mais pas n’importe lequel il s’agit ici d’un sapin en bois 100% récup réalisé uniquement avec de vieilles chutes et un bout de palettes. Une création dont je ne suis pas peu fière, mise en œuvre avec l’aide de Monsieur Pois. Notre beau sapin roi du salon nous a réclamé environ 2 heures de travail en comptant la pause-café et les moments passés à rigoler.

Pour faire votre sapin il vous faut :

– De longues et fines baguettes de bois, par exemple des tasseaux, des chutes, des lattes de lit ou de parquet ou encore des voliges.
– Une scie sauteuse ou à défaut une scie à main, mais ce sera un peu plus laborieux…
– Une perceuse visseuse
– Des vis
– Un mètre ruban
– Un crayon de bois
– Des serre-joints

Étape 1 : Préparer la maquette du sapin

Étalez vos planches de bois par terre et essayez de composer votre sapin avec.
Ici, nous avons choisir de recouper les lattes afin d’obtenir 12 branches, de tailles différentes.
À la base du sapin, la latte la plus longue mesure un mètre et l’espacement entre chacune est irrégulier.
Le tronc fait environ 1 m70 de hauteur.

Opération scie sauteuse
Opération scie sauteuse
Étape 2 : les découpes

Ici, nous avons recoupé les planches qui en avaient besoin à la scie sauteuse.
Pour certaines ; nous avons scié les côtés afin qu’ils soient le plus droit possible.
Notons qu’au bout de quelques lattes, Monsieur Pois a souhaité prendre la main pour aller plus vite…

Étape 3 : l’assemblage

Pour un sapin parfaitement stable et droit, nous avons mesuré et reporté au crayon de bois le milieu de chaque latte.
Nous avons ensuite percé des pré-trous situés à égale distance, de chaque côté du tracé.
Enfin, en quelques coups de visseuses, nous avons fixé les branches au tronc en veillant à ce que l’angle reste droit grâce à l’équerre.

Étape 4 : la base

Le sapin en lumière
Le sapin en lumière
Vous pouvez choisir de faire tenir votre sapin simplement en l’adossant au mur ou bien de lui fabriquer une base.
Pour notre part, nous nous sommes contentés de fixer le tronc du sapin à un bout de palette. Un reste du superbe bar de récup réalisé par Monsieur pois, que je vous présenterais lors d’un prochain article.
Pour stabiliser, le tout, nous avons rajouté un parpaing sur cette base.

Et voilà, une fois arrivé à cette étape, il ne nous reste plus qu’à savourer un agréable moment en sortant vos plus belles boules et en allumant votre guirlande pour décorer votre sapin DIY
Pour le nôtre, je suis parti sur le thème de la forêt, dans un style relativement épuré avec quelques lapins, champignons et boules animaux.

Déco de Noël à faire soit-même

A en croire les magazines, Noël 2016 sera placé sous le signe du « fait maison ». A l’intérieur comme à l’extérieur voici quelques trouvailles DIY pour fabriquer à pas cher un sapin de Noël artificiel, en bois ou en matériaux naturels, mais surtout qui sort de l’ordinaire!

Ici un sapin en bois, que je vais tenter de reproduire avec les innombrables chutes que j’ai à ma disposition… Affaire à suivre donc avec sans doute un tutoriel à la clé.

Par là, une belle déco de sapin en bouchon de liège, qui vous donnera une excuse pour descendre à la cave et déguster de bonnes bouteilles.

Si vous ne savez pas où accrocher vos boules de Noël, voici une idée simple et facile à reproduire en utilisant une échelle.

Autre astuce, cette fois-ci orienté récup, le sapin en carton. Il vous suffit de le découper, de l’assembler puis de le peindre comme bon vous semble.

Toujours dans une mouvance économique et écologique, je vous présente mon petit préféré le sapin de Noël en palettes.

Décorer sa chaudière.

Pimp my chaudière !

décorer sa chaudiere


Qu’elle soit électrique ou à gaz, la chaudière est un élément phare de la maison ! Toutefois son esthétique laisse bien souvent à désirer et dénature la décoration de la pièce où elle se trouve. Pour y remédier voici une astuce afin de transformer cette horrible boîte métallique bien trop volumineuse et l’intégrer au mieux dans votre intérieur.

Une chaudière végétalisée.

Non vous ne rêvez pas ! Il est désormais possible de végétaliser votre chaudière, et cela sans compétence particulière. Une seule condition, cette dernière doit être aimantée. Il vous suffit d’investir dans les petits pots de fleurs aimantés garnis de végétaux; disponibles en jardineries et dans la plupart des grandes surfaces de bricolage à petit prix. Attention toutefois à choisir des plantes qui résistent bien à la chaleur. Pour en avoir fait l’expérience, je vous déconseille les fleurs au profit des plantes vertes et autres cactus.

Cerise sur le gâteau, j’ai rajouté une petite touche déco sur ma vieille chaudière en accrochant sur son fil de jolies pinces à linges en bois décorées avec du masking tape.

( Merci à ma copine Katia pour ces jolies créas et à ma copine Agness, à qui j’ai piqué l’idée de la chaudière végétalisé)

Meuble télé « Scandinave » :DIY

Meuble tv scandinave

Suite à l’achat d’un nouvel écran par Monsieur Pois, il m’a fallu me rendre à l’évidence, mon petit coffre blanc ne faisait plus l’affaire et semblait perdu sous ce mastodonte ! Il nous a donc fallu trouver une solution de repli ! Toutefois, même après avoir longuement écumé les sites des grandes enseignes d’ameublement, impossible de trouver un meuble en bois naturel, esthétique et pas trop envahissant à un prix raisonnable.

Après avoir pensé me mettre à la menuiserie j’ai finalement trouvé THE solution à mon problème ! Nous nous sommes donc contenter d’aller chez chez Monsieur Merlin chercher des blocs en pin modulables avec tiroir et de les aligner ! Cela nous donne un meuble TV bas, étroit, simple mais fonctionnel avec un maximum de rangement à moindre frais et surtout qui me plait ! Ainsi pour la modique somme de 48 euros, nous obtenons un meuble qui s’inscrit dans la lignée du design Scandinave.