bd moon cup
bd moon cup

La moon cup ou en Français, coupe menstruelle vous offre une alternative écologique et économique aux tampons et aux serviettes hygiéniques. Derrière cette appellation obscure, se cache une petite coupe souple, en forme d’entonnoir, fabriquée à partir de silicone ou de caoutchouc naturel. Ainsi elle se glisse dans vos parties intimes pour recueillir votre flux menstruel. Avec une contenance allant de 12 à 14 ml elle peut aisément se porter toute la journée.Pour la vider, il suffit de verser votre sang dans un lavabo ou à défaut dans des toilettes puis de rincer la coupe avant de la remettre en place.

 

Beurk me diront certaines ! Mais après tout notre sang est tout ce qu’il y a de plus naturel et puis il n’y a rien de honteux ni de répugnant à toucher son propre corps !

Sale me diront d’autres ? Il suffit de bien se laver les mains avant de la mettre ou de la retirer et de la passer sous l’eau si possible chaude et savonneuse. Puis, entre chaque cycle la moon cup est stérilisée dans l’eau bouillante pour éviter la contamination microbienne. Personnellement je préfère que mes muqueuses soient au contact de la cup que d’un tampon gorgé de produit chimiques.

Chère répliqueront les plus aigries ? Certes l’investissement de base coûte une vingtaine d’euros ( sur le net sinon 30 ds les boutiques bio) mais vu le prix d’une boite de tampon ( autour de 5 euros) , la coupe en vite rentabilisée en sachant qu’elle peut se garder plusieurs années. J’ai pour ma part fait le calcul : à raison d’une boite de tampon tous les deux mois, en 4 mois ma coupe était rentabilisée. Depuis j’économise donc 5 euros par mois ce qui mis bout à bout pourrait un jour si j’étais économe me payer un beau voyage…

Dangereuse s’inquiéteront les angoissées ? Point du tout, les cup sont conçues de façon ergonomiques et avec des produits hypoallergéniques contrairement aux tampon blanchis avec du clore. De plus contrairement aux tampons, la moon cup n’assèche pas les muqueuses . Enfin au bout de trois ans de bon de loyaux services ma cup ne m’a jamais provoquée d’infection ni aucun autre problème d’ailleurs !

Mais, parce que forcement il y a un mais, la coupe menstruelle n’est pas toujours évident à prendre en main. Ainsi les deux premiers cycles avec la cup peuvent parfois sembler laborieux aussi bien au niveau de l’insertion que du retrait. Ainsi j’ai eu quelques sueurs froides n’arrivant pas à la retirer ou en la laissant tomber par mégarde, plein bien sur dans les toilettes du bureau…. Toutefois, il ne faut pas plus de quelques cycles pour prendre le cou de main et ne plus pouvoir se passer de sa cup ! En outre, la cup étant un petit objet, si comme moi vous êtes tête en l’air, vous risquez fort de l’égarer de passer souvent un certain temps à la chercher, ce qui dès fois peut s’avérer quelque peu critique…

 

Par ailleurs nous remarquerons l’aspect écolo de la moon cup qui affiche une empreinte écologique réduite comparé aux tampons et autres serviettes qui contiennent des produits chimiques et ne se recyclent pas ou très mal.

Enfin je interroge sur le peu de communication autour de la coupe menstruelle qui existe pourtant depuis les années 80. Un silence que l’on doit certainement aux industries du tampon et des serviettes qui feraient faillites si nous portions toutes une moon cup !

Et vous la moon cup ça vous tente ?