Catégorie : Tutoriels

Tuto Noël : mon sapin en bois récup

Mon beau sapin
Mon beau sapin

Chose promise chose due, voici un tutoriel pour vous fabriquer un sapin de Noël artificiel. Mais pas n’importe lequel il s’agit ici d’un sapin en bois 100% récup réalisé uniquement avec de vieilles chutes et un bout de palettes. Une création dont je ne suis pas peu fière, mise en œuvre avec l’aide de Monsieur Pois. Notre beau sapin roi du salon nous a réclamé environ 2 heures de travail en comptant la pause-café et les moments passés à rigoler.

Pour faire votre sapin il vous faut :

– De longues et fines baguettes de bois, par exemple des tasseaux, des chutes, des lattes de lit ou de parquet ou encore des voliges.
– Une scie sauteuse ou à défaut une scie à main, mais ce sera un peu plus laborieux…
– Une perceuse visseuse
– Des vis
– Un mètre ruban
– Un crayon de bois
– Des serre-joints

Étape 1 : Préparer la maquette du sapin

Étalez vos planches de bois par terre et essayez de composer votre sapin avec.
Ici, nous avons choisir de recouper les lattes afin d’obtenir 12 branches, de tailles différentes.
À la base du sapin, la latte la plus longue mesure un mètre et l’espacement entre chacune est irrégulier.
Le tronc fait environ 1 m70 de hauteur.

Opération scie sauteuse
Opération scie sauteuse
Étape 2 : les découpes

Ici, nous avons recoupé les planches qui en avaient besoin à la scie sauteuse.
Pour certaines ; nous avons scié les côtés afin qu’ils soient le plus droit possible.
Notons qu’au bout de quelques lattes, Monsieur Pois a souhaité prendre la main pour aller plus vite…

Étape 3 : l’assemblage

Pour un sapin parfaitement stable et droit, nous avons mesuré et reporté au crayon de bois le milieu de chaque latte.
Nous avons ensuite percé des pré-trous situés à égale distance, de chaque côté du tracé.
Enfin, en quelques coups de visseuses, nous avons fixé les branches au tronc en veillant à ce que l’angle reste droit grâce à l’équerre.

Étape 4 : la base

Le sapin en lumière
Le sapin en lumière
Vous pouvez choisir de faire tenir votre sapin simplement en l’adossant au mur ou bien de lui fabriquer une base.
Pour notre part, nous nous sommes contentés de fixer le tronc du sapin à un bout de palette. Un reste du superbe bar de récup réalisé par Monsieur pois, que je vous présenterais lors d’un prochain article.
Pour stabiliser, le tout, nous avons rajouté un parpaing sur cette base.

Et voilà, une fois arrivé à cette étape, il ne nous reste plus qu’à savourer un agréable moment en sortant vos plus belles boules et en allumant votre guirlande pour décorer votre sapin DIY
Pour le nôtre, je suis parti sur le thème de la forêt, dans un style relativement épuré avec quelques lapins, champignons et boules animaux.

Couture facile : tutoriel porte-monnaie

porte pois

Voici un tutoriel facile à réaliser pour coudre ces petits portes monnaies, sortis tout droit de mon imagination ! S’il est préférable d’avoir une pince à kam pour fixer les pressions il est tout à fait possible de s’en sortir sans. Bonne couture et si vous avez des questions n’hésitez pas pas, les commentaires, c’est fait pour ça !


Outils et matériaux nécessaires :

– un livre de forme rectangulaire de la taille de votre choix pour le gabarit
– des ciseaux
– des boutons pressions à coudre ou à fixer avec une pince à kam
– deux coupons de tissus de la taille du livre gabarit. Pour ma part j’utilise de la toile de coton pour l’extérieur et de la feutrine pour l’intérieur.
– du fil et une machine à coudre
– un fer à repasser.

Étape 1 : Découpage et assemblage des tissus

Commencez par découpez deux rectangles de tissus, en vous aidant du livre comme gabarit.
Retournez les tissus endroits contre endroit et solidarisez-les en cousant trois des cotés ensemble. ( ici l’un des cotés les plus étroits du rectangle ne sera pas cousu) .

Etape 2 : Le rentré

Retournez votre ouvrage envers contre envers de façon à ne plus voir les coutures.
Fermez la partie ouverte du rectangle en réalisant un rentré d’un demi centimètre.

Étape 3 : Construction du porte monnaie.

– Repliez la moitié du rectangle dans la longueur, endroit contre endroit et solidarisez les deux cotés au point ZIGZAG. Pour ma part, ici j’ai du régler la tension du fil au max tellement ma couture était épaisse.
– Retournez le porte monnaie, et pliez de quelques millimètres le tissus qui dépasse de chaque coté, en haut du rectangle puis fermez ce revers avec un point zigzag.

Étape 4 : Les boutons pressions.

– A l’aide de la pince à Kam ou bien à la main, fixez deux boutons pressions de chaque coté du porte monnaies. Ici le plus difficile est de parfaitement les aligner.

J’ai testé un tutoriel de tunique

tutoriel tunique
tutoriel tunique

Après une razzia dans les boutiques de Montmartre il me fallait bien trouver comment utiliser mes jolis tissus. C ‘est ainsi qu’avec une copine nous avons décidé de nous lancer en suivant ce tutoriel d’apparence facile.

Oui mais voila, malgré toute notre bonne volonté, il a bien fallu se rendre à l’évidence, créer notre propre patron en s’inspirant d’un tutoriel trouvé trouvé sur le net n’est pas une mince affaire. Il nous aura donc fallu une après midi entière et pas mal de loupé pour enfin obtenir chacune un patron plus ou moins à notre taille. Heureusement que nous avions deux cerveaux et quatre mains pour couper, tracer, mesurer et recouper et retracer et mesurer encore et encore.

Bref après quelques heures de galère, le résultat n’est pas trop mal mais peu encore être largement amélioré, le prochain cou je rajouterais du biais pour l’encolure, un appliqué et peut etre aussi une poche. Notez tout de même que la tunique qui était un poil trop grande a pas mal rétrécie au premier lavage ce qui au final n’est pas plus mal !

Tutoriel : fabriquer sa lessive maison.

Recette de la lessive au savon de Marseille.

 

crédit photo: antiquehome.fr
crédit photo: antiquehome.fr

Après avoir testé sans grand succès les noix de lavage ( qui ne lavent que le linge pas trop sale), j’ai décidé de fabriquer ma propre lessive. Une solution écologique et économique que je mets en pratique depuis quelques années et dont la recette m’est réclamée par quelques lectrices assidues. Chose promise, chose due !

Pour fabriquer votre lessive maison il vous faut : de l’huile de coude, une bonne râpe ( chez moi la râpe à fromage fait l’affaire), du savon de Marseille écocewl ( si possible sans glycérine, ce truc à base de porc que l’on retrouve aussi dans les bonbons), une bouteille avec un bouchon  hermétique, de l’eau, une entonnoir ou à défaut une feuille de papier et de l’huile essentielle qui sent bon.

– Commencez par râper le savon en tout petits copeaux ( avec le coté le plus petit de la râpe) en prévoyant environ 50 g de savon par litre de lessive. Attention ne pas se laisser décourager si la prise en main du savon et de la râpe semble chaotique, c’est normal il faut un peu de temps pour prendre le cou…Au bout de quelques litre cela parait beaucoup moins laborieux.

– Faîtes ensuite glisser à l’aide de l’entonnoir ( ou d’une feuille de papier) les copeaux de lessive dans la bouteille puis versez y de l’eau bouillante jusqu »en haut du goulot et ajoutez éventuellement quelques gouttes d’huile essentielle de lavande ou de ce qu’il vous plait.

– Pour finir, refermez bien le bouchon et remuez la bouteille que vous laisserez reposer une nuit afin qu’elle gélifie.

Et chez vous vous la fabriquez comment votre lessive maison ?

 

 

Fabriques ton canapé d’angle en palettes !

Tutoriel Récup

crédit photo : http://www.popandsoda.com

 

Ceux qui me connaissent le savent bien, j’ai un certain faible pour les palettes, les canapés d’angle et la récup ! C’est pourquoi, je ne pouvais pas passer à coté de ce tutoriel, clair et très précis pour réaliser un canapé d’angle sur mesure en palettes. Ici la blogueuse ne se contente pas de nous en mettre plein la vue avec son canapé top moumoute comme c’est souvent le cas sur le net ! En effet cette dernière, nous offre des explications accessibles à tous (si si, même à toi avec tes deux mains gauches) et va même jusqu’à rentrer dans le détail au niveaux des tarifs. Ainsi vous découvrirez que ce joli petit canapé lui a tout de même couté la modique somme 250 euros de fournitures malgré les palettes gratuites ! Pour tarif équivalent aux premiers prix bas de gamme, autrement dit de mauvaise qualité vous pourrez vous payez le luxe d’un canapé à votre gout, et sur mesure. Et puis le fait maison, ça n’a pas de prix !

PS : Ce billet est un message subliminal pour Monsieur Pois…

Crédit photo : http://www.popandsoda.com

Chloé’s mix.

Un blog sous influences artistiques !

Avec son style dynamique et péchu, le blog de Chloé vous offre une véritable mine d’or d’idées sorties, de déco mais aussi d’expos. Vous y découvrirez ainsi des lieux et des soirées alternatives, comme l’After squat, le rendez-vous des artistes nomades à Paris, pour sortir des sentiers battus, loin des gros évènements sur médiatisés de la capitale.  Cerise sur le gâteau, la blogueuse partage avec vous ses bons plans déco, dans un esprit de détournement d’objets et de créations faites maison.

Pour vous remplir votre agenda, vous inspirer, rêver et pourquoi pas créer ça se passe par ici :

http://chloe.mix.over-blog.com/

Tutoriel couture : housse pour téléphone portable.

Apprendre à coudre une housse pour téléphone portable.

Une housse top moumoute pour mon tel.
Une housse top moumoute pour mon tel.

Voici un tutoriel accessible et rapide (comptez 30 minutes environ)  pour coudre à la main ou à la machine un étui pour téléphone portable. Vous disposerez ainsi d’une housse personnalisée et surtout à un tarif défiant toute concurrence ! Pour ma part je l’ai entièrement réalisé avec des chutes de tissu, elle s ‘avère donc gratuite ou presque.

Dans ma boîte à couture il me faut : un rectangle de tissu légèrement plus large que votre téléphone et mesurant un peu plus de deux fois sa longueur . Un rectangle de même taille en polaire ou en molleton pour la doublure. Un bout de ruban, de tissu ou de feutrine pour la fixation. Un petit carré de velcro.

1 : Solidariser les deux tissus.

Placez vos deux tissus endroit contre endroit, puis solidarisez au point droit les deux extrémités (qui doivent corresponde aux cotés les plus petits du rectangle) situées en haut et en bas du rectangle. Enfin retournez le tout.

2 : Fixer le velcro.

Installez avec des épingles un carré de velcro sur l’endroit du tissu en coton. Ici le velcro doit être situé à environ 1,5 cm du bord. Fixez ensuite le velcro avec une couture à point droit sur les quatre cotés du carré, ici il est conseillé de tripler la couture afin que le velcro ne se détache pas.

Faîtes de même sur le ruban, que vous doublerez par la suite par un ruban identique afin de camoufler la couture du velcro.

3 : Fixer le ruban.

Cousez une extrémité du ruban au point zig zag sur l’endroit du tissu à environ trois centimètres du bord. Attention à bien coudre le ruban du bon coté, afin de faire en sorte que les deux bande velcro puisse se scratcher.

4 : Refermer l’étui.

Replier votre tissu en deux dans le sens de la hauteur, endroit contre endroit : ici j’ai donc réalisé la couture coté doublure à savoir coté polaire.

Il ne vous reste plus qu’à coudre les deux cotés du rectangle au point zig zag puis à retourner le tout et votre étui cousu main est prêt !

Ps : Si vous avez des questions n’hésitez pas !

 

 

Tutoriel lampe en papier.

idée deco

A la recherche de suspension à mon goût mais aussi rentrant dans mon budget pour les luminaires de la cuisine et de la chambre, (marre des boules blanches en papiers de riz), je suis arrivée à la conclusion que l’abat-jour parfait n’existe pas ! Qu’à cela ne tienne, j’ai décidé de le fabriquer ou plutôt de l’inventer. C ‘est ainsi qu’armée de ma souris et de mon clavier,: je suis partie en quête d’un tutoriel ou plutôt d’une idée que j’ai trouvé sur le site d’une autre blogueuse : une suspension en origami. Voici donc l’adresse du tuto en attendant de vous montrer ma création, encore en kit à l’heure d’aujourd’hui.  Pour information, entre le papier, la colle et le compas, l’ensemble des fournitures pour réaliser ce tutoriel m’aura couté une dizaine d’euros.

Où trouver des tutoriels et des patrons de couture gratuits ?

fils couture

Couturière de longue date ou débutante, il n’est pas toujours évident de dénicher sur le net des tutoriels et des patrons gratuits, en français, clairs et complets. Ainsi pour vous éviter de vous arracher les cheveux derrière votre ordinateur, je vous propose des liens vers des sites (outre le merveilleux blog de mlle pois) testés et approuvés où vous trouverez toutes sortes de patrons et de tutos pour coudre et créer à volonté.

 

http://www.popcouture.fr Une sorte d’ annuaire, super bien organisé qui répertorie les patrons et les tutos par genre. Vous pouvez d’ailleurs y retrouver mes tutos.

 

http://labobine.over-blog.com/ Un blog qui recense de nombreux patrons et tutos et qui vous propose également des guides techniques pour vous améliorer. Ici, il y a prendre et à laisser, notamment pas mal de patrons de vêtements pas vraiment dans l’ère du temps….

 

http://www.petitcitron.com/  L’incontournable « petit citron » vous offre de nombreux patrons et fiches techniques pour toute la famille. De plus, il est agrémenté d’un blog dynamique où vous découvrirez des projets coutures insolites. Seule ombre au tableau, pour accéder aux patrons et aux tutos, il faut s’inscrire ce qui prend du temps.

 

http://www.lalimaya.fr  Des sacs, des robes, des accessoires, des vêtements pour bébé et surtout de belles photos et des explications précises, je vous présente l’excellent site de Lalimaya. Une maman passionnée de couture qui partage avec nous ses créations au fils des jours ! Des tutos tellement bien expliqués que j’ai réussi à en réaliser un de A à Z : la tunique à bretelle.

 

http://www.leffetcrea.com/ Un portail communautaire et participatif destiné aux loisirs créatifs, vous y trouverez des tutos couture en tout genre, dont la qualité est plus ou moins variable et les explications plus ou moins précises en fonction des tutoriels.

 

Et vous vos tutos vous les trouvez où ? Entendons-nous bien, ailleurs que dans les bouquins et magazines de couture…

 

Tutoriel : fabriquer une bouillotte sèche.

DIY bouillotte sèche.
DIY bouillotte sèche.

 

Alors que la neige et le froid font leur grand retour, je vous propose un tutoriel pour apprendre à faire une bouillotte sèche à moindre frais. Ici, pas besoin d’être doué de ses mains, il suffit de découper, de coudre et de créer. Ainsi vous pourrez vous réchauffer et éventuellement en cas de pénurie profiter d’une ration de nourriture supplémentaire.

Dans votre malle à couture, il vous faut : du tissu en coton, prévoyez minimum un carré de 50 cm, du riz ou des graines ( lentilles, blé…) premier prix, du fil et de l’imagination. Il est aussi possible d’utiliser des noyaux de cerises, mais ces derniers ne sont pas aussi évident à dénicher en cette saison.

– Commencez par découper un long rectangle ou un carré dans le tissu de votre choix, si vous souhaitez décorer la bouillotte, vous pouvez par exemple l’agrémenter de ronds, d’étoiles ou encore lui donner une forme d’animal…

bouillotte sèche étape 2
bouillotte sèche étape 2

–  Repliez le carré ou le rectangle en deux cousez et  le bas et l’un des cotés au point zigzag, comme sur la photo. Ici n’hésitez pas à doubler la couture pour éviter à votre bouillotte de fuir par la suite. D’expérience, le riz dans le lit c’est pas top !

– Retournez la bouillotte, remplissez-la et fermez le dernier coté au point zigzag, toujours en doublant voir même en triplant. Si votre couture n’est pas discrète, vous pouvez par exemple la camoufler avec du biais ou avec un bout de ruban.

– Il ne vous reste plus qu’à humidifier légèrement votre bouillotte sèche, puis à la passer au micro ondes entre 30 secondes et 1 minutes 30 en fonction de la puissance de votre four.