Un calendrier à imprimer graphique et gratuit !

Les calendriers de Zü !

juin-ZU

Exit les calendriers ringards de la poste, des joueurs de l’équipe de foot locale ou des rugbys man bien gaulés ! Désormais, c’est le joli calendrier proposé chaque mois par la créatrice et blogueuse Zü qui trône fièrement dans mon entrée. Avec son style très poétique, cette feuille à imprimer au format A 4 permet de s’organiser tout en décorant son intérieur. Ainsi tous les quinze du mois Zü met à notre disposition un nouveau calendrier bourré de charmes et de couleurs. Libre ensuite à chacun d’y rajouter sa toucher perso ou de le mettre en valeur dans un cadre. Pour ma part je me contente de le fixer avec un peu de masking tape.

Si vous souhaitez imprimer votre calendrier Zü , ça se passe par ici . N’hésitez pas à profiter de votre visite pour vous inspirer des créations de Zü et jetter un œil sur ses excellents DYI.

Crumble aux poires !

Un gâteau de saison.

 

Crédit photo : Claire Barbala
Crédit photo : Claire Barbala

Aussi simple que savoureux le crumble au poire est un régal pour les papilles ! Une recette enfantine dont il serait dommage de se priver . A condition de ne pas avoir peur de se salir les mains !

Ici la clé du succès réside dans le choix des poires, qui doivent être  bien mures, juteuses et sucrées comme les poires Guiot , Williams  ou encore les Comices.

Pour votre crumble il vous faut :

– Un moule à gâteau rond.

– Un épluche légume.

– Un petit couteau bien tranchant.

– Une balance de cuisine

– Trois ou quatre belles poires.

– 100 grammes de farine.

– 100 grammes de sucre, si possible moitié sucre blanc, moitié cassonade, mais que du sucre blanc ça marche aussi.

– Entre 50 et 100 grammes de beurre, en fonction de votre régime alimentaire du moment, toutefois, plus y a de beurre et plus c’est bon !

Étape 1 : couper les poires.

– Faites préchauffer votre four à 210.

– Lavez plus épluchez  les poires.

– Coupez-les en deux, et retirez les pépins puis coupez les en 4 voir même en six afin d’obtenir de petit morceaux.

– Si vous utilisez un vieux moule tout abîmé n’oubliez pas de le beurrer, sinon passez à la ligne du dessous.

– Déposez les poires de façon uniforme au fond de votre moule.

Étape 2 : préparer la pâte du crumble.

– Mélanger la farine et le sucre dans un plat creux

– Rajoutez le beurre après l’avoir fait ramollir, puis mélangez le tout à la main en émiettant le tout afin d’obtenir de petits morceaux compacts.

– Déposez ensuite ces « miettes » sur les poires en égalisant autant que possible.

– ( La prochaine fois, je tenterais de rajouter des spéculos dans la pâtes )

Étape 3 : la cuisson.

– Enfournez votre crumble 45 minutes à mi hauteur !

– Sortez le gâteau du four, laissez-le refroidir quelques minutes et régalez-vous !

 

 

 

 

 

 

Tous au potager !

Des conseils de pro pour jardiner bio .

Crédit photo : crafty nature
Crédit photo : crafty nature

Parce que l’on se pose toujours mille questions sur nos petites plantations voici  un blog bourré d’ astuces et de conseils pratiques pour beau potager eco cewl . Il est tenu par Aurélien, un jardinier diplômé en « protection des cultures et développement durable » qui y transmet en toute simplicité son savoir et sa passion du potager. Qu’il s’agisse de débuter, de semer, d’arroser, de composter, d’entretenir ou encore de prévenir l’apparition des maladies, ce site est une véritable mine d’or pour les jardiniers du dimanche ! De plus, le blogueur met à votre disposition un calendrier lunaire biodynamique . Vous y trouverez des explications claires et faciles pour jardiner chaque mois en fonction des jours feuilles, racines, fleurs ou fruit et voir ainsi prospérer votre petit bout de terrain. Enfin vous apprécierez certainement la rubrique consacrée à la faune du jardins pour apprendre à concilier et pourquoi pas à attirer différentes espèces pour le bienfait de votre jardin et celui de notre environnement.

Sur ce je m’en vais de ce pas y rechercher des informations afin de bichonner mon mini potager de balcon !

 

Des fraisiers au balcon !

Par ici les bonnes fraises en jardinière !

fraisiers jardiniere

Chose voulue chose faite ! J’ai enfin planté des fraisiers sur mon balcon pour tenir compagnie à mes petits pieds de tomates qui ont doublé de volume en à peine 3 semaines. Alors oui je sais que j’ai peu de chance de faire une grosse récolte, et que si ça se trouve je n’aurai même rien du tout … et que en plus Paris c ‘est pollué et blablablablablabla …!

Mais au moins j’ai l’impression de jardiner et cela rajoute une touche de verdure et de bonne humeur à mon petit rebord de fenêtre… Bref ça reste agréable de mettre les mains dans la terre et d’arroser chaque jours mes plantes en les regardant grandir  et en leur parlant enfin quand j’y pense !

Affaire à suivre au moment de la récolte ( si si on croise les doigts !)

Bons plans : boîtes à couture récup !

Boîte à couture gratuite

bîte à couture récupVoici une idée simple mais efficace (suggérée par ma copine Chloé) pour stocker votre matériel de couture. Ici on appréciera les petits compartiments pour ranger et trier les accessoires, toujours plus nombreux. Autre astuce toujours aussi économique, pour remplacer les classiques et malheureusement souvent onéreuses boîtes à couture en bois : les remplacer par des caisses à outils. Ainsi, vous trouverez pour moins de 20 euros des caisses en plastique dotées d’une multitude de petits compartiment. Des caisses parfaites pour y glisser vos aiguilles et autres bobines de fils d’autant que souvent les rangements sont transparents, pratique pour éviter de tout ouvrir à chaque fois ! Nous regretterons toutefois qu’elles n’aient pas le charme des boîtes à l’ancienne qu’il est toujours possible de dénicher à moindre frais dans les dépôts-vente ou les brocantes.

Vendre ou ne pas vendre telle est la question ?

Créations à vendre ?

credit : simbo création
credit : simbo création

 

Suite à plusieurs discussions, l’idée de vendre mes créations m’est plus ou moins venue à l’esprit. Toutefois, jusqu’à présent j’ai toujours préféré les offrir ou à la rigueur les troquer, car le fait d’introduire une notion d’argent et donc d’obligation et de consommation dans ma couture ne m’enchante pas ! En effet j’ai peur d’y perdre le plaisir ou l’envie de coudre parce que j’en  envie et non car je dois honorer telle  ou telle commande. De plus, je suis consciente que mes ouvrages ne sont pas parfaits mais il m ‘est arrivé de craquer sur des créas bien pires que les miennes techniquement parlant… et bien plus de travers dans leur genre. Par ailleurs, la question se repose car je pense me lancer dans la réalisation de leggings avec des tissus top moumoutes qui risquent d’avoir du succès et qu’en ce moment je travaille à mi temps. Enfin, il me semble difficile d’évaluer le prix de mon travail et de mes créations…

Et vous ? vous les vendez ou non vos créations ?

Un potager devant ma fenêtre !

Un mini jardin urbain.

petits pieds
petits pieds

Même si nous n’avons pas la chance de posséder un jardin, une terrasse ou même un balcon, il est toujours possible de créer un petit coin de verdure sur les rebords de ses fenêtres. Ainsi avec un peu d’ingéniosité, un simple balconnet ou le rebord d’une fenêtre peut se transformer en petit potager urbain. Pour ce faire il suffit d’investir dans quelques jardinières, un peu de terreau et de mettre la main à la pâte . Attention toutefois à ne pas surcharger votre petit balcon et à toujours veiller à bien fixer vos pots avec des portes jardinières adaptés.  A savoir qu’il existe également des jardinières en cascade verticale pour optimiser l’espace disponible.

Des fruits et légumes pour le balcon.

Avant de vous lancer à corps perdu dans la culture, mieux vaut se renseigner sur les variétés qui se prêtent à la culture en pot. Outre les traditionnels aromates et les fameuses tomates cerises,  les fraisiers, pieds de salades, concombres, poivrons (pour une exposition ensoleillée) mais aussi les radis, le cresson et même les épinards ( pour une exposition mi ombre) s’adapteront aisément sur le rebord de votre balcon.

Un entretien aisé !

Ici pas besoin de se baisser ni d’acheter des outils envahissant et couteux ! Ainsi il suffit souvent de quelques tuteurs et d’une cuillère à soupe pour s’occuper de son petit potager ! Attention toutefois à ne pas négliger l’arrosage de votre potager car en jardinière, l’eau s’évapore plus plus rapidement qu’en pleine terre ! Vous pouvez par exemple limiter l’arrosage en paillant les pieds de vos végétaux avec des copeaux de chanvre destinés à cet usage.

Pour finir sur un petit bonus, en ce moment bon plan tomate et tomate cerise chez Dia ou (Ed) où les pieds sont a 1.50 euros et semblent plutôt robustes ! A ce prix là j’ai pris le parti de tester !

 

 

Un compost dans la cuisine !

Composter ses déchets sans vers de terre et sans odeur.

Compost d'appart
Compost d’appart

Si auparavant pour composter ses déchets en appartement il fallait s’accommoder d’un lombric composteur et de sa colonies de vers de terre, il est désormais possible de procéder autrement. En effet il existe depuis peu des composteurs de cuisine de taille réduite ( 30 cm/30cm/40cm) d’une contenance de 20 litre qui transforment vos ordures vertes en un engrais liquide.  Ce compost fonctionne à l’aide de d’une nouvelle technologie bio, les EMs actifs; abréviation de Microorganismes Efficaces Actifs . Les EMs actifs sont introduits dans le composteur  ce qui accélère la décomposition des déchets. Ainsi vous pourrez y composter  : pâtes cuites,le  riz cuit, épluchures de tous les fruits et
légumes, restes de légumes cuits, thé, café, tous les végétaux en dehors des tiges, et les coquilles d’œufs broyées apporteront du calcium à votre compost. D’après le fabriquant au bout de quelques jours seulement, ces derniers seraient transformés en engrais.  De plus le couvercles éviterait la prolifération des moucherons et autres odeurs désagréables.

Reste à voir si une fois en activité ce composteur est aussi efficace que sur le papier ! Ainsi pour me faire ma propre opinion, et parce que le gros tas de compost au fond de mon ancien jardin me manque, j’ai décidé d ‘investir dans ce fameux composteur qui me coutera la modique somme de 62 euros pour le composteur et un kilos d’activateur de composteur ( en sachant qu’autrement l’activateur coute 11 euros le kilo)

 

Bref affaire à suivre, pour avoir mon retour d’expérience sur ce composteur de cuisine.

 

Echangez gratuitement vos meubles IKEA contre des bons d’achat !

Recyclez vos meubles IKEA !

ikea

Jusqu’au 31 mai, IKEA vous propose d’échanger votre mobilier en kit contre des bons d’achat  pour leur donner une seconde vie ! C ‘est le moment de remplacer votre vieux Billy par une étagère flambante neuve. MAIS parque forcément il y a un mais, la reprise se fait sous certaines conditions, à savoir que le meuble doit être en bon état et qu’il ne doit pas s’agir de structures de lit, matelas et sommiers, convertibles, éléments de cuisine, électroménager, plans de travail, dressings, ainsi que tous les accessoires de décoration tels que la vaisselle, les luminaires et les textiles. Si à première vue cette initiative semble  louable, il faut songer qu’une fois rentré dans l’antre du diable pour utiliser le fameux bon d’achat, il est difficile de résister à la tentation de remplir son caddy avec toute une panoplie de nouveau objet pour la maison.

Bref une opération qui peut s’avérer des plus rentable pour la firme suédoise tout en lui donnant une image respectable.