Quand la porte devient une table
Lassée de notre table de jardin, j’ai décidé de m’en bricoler une nouvelle pour recevoir mes convives.

Au lieu de dépenser une fortune pour un meuble basique et sans âme, j’ai offert une seconde jeunesse à cette ancienne porte en bois tout en me faisant plaisir et en oubliant au passage la certification Fsc. Ici pas de norme ni de blabla, juste de la récup !

Ce relooking express m’a demandé à peine deux heures de travail afin d’obtenir une table colorée et presque assortie aux fauteuils dépareillés.

Dans ma boîte à outils et matériaux il faut : une pince, un tournevis plat, une ponceuse à bande, du papier de verre à grains moyen, un pinceau plat, un rouleau de peinture et de la lasure bleu breton, deux tréteaux en bois sans oublier une bâche de protection ou de vieux cartons.


Etape 1: Préparer la porte

Faire sauter les agraphes
J’ai commencé par soulever les agrafes qui fixaient le joint en glissant dessous un tournevis plat et les ai ensuite retirées à l’aide de la pince.
Enfin j’ai retiré le bloc serrure tout simplement en le dévissant.

Etape 2 : Poncer la porte

Je ponce donc je suis
Afin de ne pas repeindre mon sol en bleu, je l’ai protégé avec une bâche.
J’ai poncé la table avec une ponceuse à bande pour retirer la peinture d’origine qui était toute écaillée.

Etape 3 : Lasurer la porte

La lasure

Je me suis contenté d’appliquer la lasure au rouleau en l’étalant au maximum. Petite astuce, n’oubliez pas de bien mélanger votre lasure à l’aide d’une baguette de bois avant de l’appliquer, vous obtiendrez ainsi une couleur plus uniforme.

Après séchage, il suffit ensuite de poncer légèrement la table, de la dépoussiérer et d’appliquer une seconde et dernière couche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *