Catégorie : Couture

Tutoriel couture : les prises de mesures.

couture

Prise de mesure, mode d’emploi.

Prendre ses mesures, est indispensable pour adapter un patron à sa corpulence qui correspond rarement aux tailles standards . En effet,  certaines personnes dont je fais malheureusement partie se retrouvent systématiquement à faire des revers à leurs bras ou à leur jambes ou à déplorer quelques centimètres en moins sur leurs habits ! Il serait toutefois dommage de devoir retoucher des habits cousus par vos blanches main. Voici donc un tutoriel pour apprendre à réaliser des prises de mesures et vous fabriquer un vêtement qui vous va comme un gant en adaptant les patrons ! Pour ce faire il vous suffit de vous armer d’un mètre de couturière et si possible de débaucher un ou une amie pour une dizaine minutes car tout seul l’exercice s’avère périlleux.

Attention à bien se tenir droit et à porter des vêtements légers, ici le gros pull en laine et le pantalon baggy sont proscrits.

– L’écart de poitrine : pour mesurer l’écart de poitrine, placez le mètre entre la pointe de vos deux tétons.

– La hauteur de poitrine : la hauteur de poitrine correspond à l’écart entre le haut de votre épaule ( au niveau de l’os la ou vous sentez un petit creux) et la pointe de votre téton.

– Le tour de poitrine : pour prendre votre tour de poitrine, mesurez sa circonférence en partant du milieu du sternum et en prenant en compte la partie la plus large. Pour les femmes cela doit correspondre à votre taille de soutien gorges.

– Le tour de taille : pour mesurer votre tour de taille; entourez votre taille avec le mètre ruban, en partant du nombril.

– Le tour de hanche : se mesure en prenant la circonférence de vos hanches autour de la partie la plus renflé ( autrement dit les fesses)

– La longueur de bras : correspond à la distance entre la haut de votre épaule et votre poignet.

-La longueur de buste : mesurer la hauteur entre la base du cou et la taille en passant la pointe d’un des tétons.

– La longueur de jambe : se mesure de la cheville à la hanche.

Enfin avant d’utiliser un patron, vérifiez que vos mesures correspondent à celles annoncés. Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à rajouter des bandes de papiers sur le patrons aux endroits où c’est nécessaires pour l’agrandir au moment de le découper.

 

 

 

 

 

Et si on fabriquait un tipi ….pour le chat ?

Projet couture :

Projet tipi
Crédit photo : lait fraise

Voici aperçu de mon prochain projet couture ! En m’inspirant de ce tutoriel en apparence facile, je compte réaliser un tipi pour raoul le chat afin de m’exercer avant d’en coudre un grandeur nature pour le plus chouette des bébés alias mon filleul… Reste à faire un tour dans la nature pour trouver de longues branches ou des bambous à mettre à la place des tourillons de bois… bref affaire à suivre ! Si vous avez des idées pour l’améliorer n’hésitez pas ! Vu le temps que je mets parfois à réaliser ce genre de projet (oui oui je sais le luminaire en origami attend toujours en kit dans un coin du salon) .

Bref affaire à suivre…

Livre de couture facile.

Ma petite couture
Ma petite couture

Ma petite couture.

Ma petite couture est un livre de couture accessible à tous et à toutes, même aux débutants, reçu en cadeau à Noël dernier. Il propose des tutoriels très clairs, agrémentés si besoin de patrons simples mais efficaces. De plus, vous trouverez au début du livre des explications sur les bases de la couture, pour apprendre à cranter un arrondi, utiliser un patron, un poser une manche ou un biais…bref un petit guide technique idéal pour s’améliorer.

Avec ma petite couture, vous découvrirez comment réaliser des accessoires et des vêtements pour les petits et les grands. En outre les jolis tissus et les photos rigolotes donnent envie de se jeter sur sa machine pour avoir la même chose à la maison. Sarouel pour enfant, jouets pour bébé, housse de coussin, robe tunique ( taille 36 à 42) ou encore cape à moumoute pour les grands froids, le choix ne manque pas ! Pour ma part j’ai opté pour la housse d’ordinateur, un succès sauf si l’on ferme les yeux sur les coutures pas toujours très droites mais le tissus suffit à en mettre plein les yeux.  J’ai également crée une corbeille de rangement en tissus qui trône fièrement sur l’étagère de ma salle de bain. Prochaine étape la robe tunique !

Affaire à suivre…

Quand la couture rencontre la récup !

crédit photo pinterest
crédit photo Pinterest

 Nul besoin de se ruiner pour créer de jolies choses et se lancer dans des projets coutures. Nos placards et même les coins de rue regorgent de trésors qu’il suffit de savoir dénicher !

Free mercerie.

 Comme tout en chacun, vous possédez certainement dans vos armoires ou dans votre grenier de nombreux vêtements trop petits, trop grands, troués ou tachés qui s’entassent et prennent de la place. Et bien oui ! Vous aviez tout à fait raison de les garder ! Ces derniers sont une véritable mine d’or pour couturière fauchée : bouton, fermeture éclair, pression, lainage et tissus en tout genre qu’il suffit de découdre ou découper pour se retrouver à la tête d’une petite mercerie.

 Cuir gratuit.

 Si si vous avez bien lu, du cuir gratuit gratuit ! Pour en trouver il suffit de se balader en ville à la tombée de la nuit armé d’un cutter. Vous trouverez peut être, abandonnés en pleine rue de vieux ( parfois pas si vieux que ça d’ailleurs) canapés et des fauteuils en cuir. Il suffit de découper le cuir au cutter et vous voici en possession du précieux matériel à un prix défiant toute concurrence.

 Si vous avez d’autres astuces pour faire de la récup en couture n’hésitez pas à les partager en commentaire.

Le velcro : pour une couture facile !

Petit scratch
Petit scratch

Voici une petite astuce « la couture pour les nulles » qui mine de rien rend pas mal de services ! Le velcro autrement dit le scratch, est un allié de choix pour les couturières (et pourquoi pas les couturiers après tout! ) débutantes ou comme moi légèrement empotées ! En effet, le scratch représente une alternative pratique et facile à mettre en place pour fermer vos sacs, vos poches et vos housses. Grâce à lui vous ne serez plus freiné dans vos projets coutures parce que vous ne maîtrisez pas encore parfaitement la pose de la fermeture éclair et la réalisation des boutonnières. Des techniques qui pour ma part restent encore bien obscures et ont le dont de m’énerver car forcément c’est toujours de travers, à moitié cousu ou pas à la bonne taille !

Accessibles à moindre prix, à partir de deux euros, les bandes velcros se trouvent aussi bien dans les merceries que dans les supermarchés et même dans certains bazars ( par exemple chez Babou mon fournisseur officiel de velcro). Outre les classiques en noir et en blanc, le velcro se décline de toutes les couleurs, du beige au jaune fluo en passant par le bleu pétard. Toutefois chez Babou il n’y a que du noir mais vu le prix on ne va pas s’en plaindre ! Pour finir, niveau pratique il suffit de coudre solidement les cotés ( les 4 c ‘est mieux) de chaque bande velcro à vos tissus et le tour est joué ! A savoir qu’il existe également des velcros autocollants mais qui manquent de solidité à mon goût. Attention testée et pas approuvée, la colle ne tient pas pour fixer les scratchs.

Dix bonnes raisons de se mettre ( ou de se remettre à la couture) .

Jolie couture
Jolie couture

 

– Parce qu’une machine à coudre est en train rouiller au fond de mon placard et que ma créativité ne demande qu’ à s’exprimer.

 

– Parce qu’une fois que j’aurais compris comment dompter ma redoutable machine, autrement dit enfiler ce satané fil et réussi à enclencher tout les éléments dans le bon ordre et à l’endroit,  la couture deviendra beaucoup plus facile ( prévoir une bonne heure tout de même et avec la notice c’est mieux, voire une demie journée pour les moins doués dont je fais partie.)

 

– Pour me coudre (au début) des jolis sacs, des accessoires et autres pochettes qui feront l’admiration de mes copines.

 

– Pour ne plus se casser les pieds à chercher des cadeaux dans les magasins pour les anniversaires et offrir des cadeaux uniques à nos amis : un doudou pour le filleul, une écharpe pour la copine et une blague à tabac pour le copain.

 

– Pour avoir enfin une excuse pour craquer sur ces jolis coupons de tissus qui nous font de l’œil, «  oui mais c’est pour la couture » !

 

– Parce que je pourrais me bricoler un déguisement top moumoute en deux coups de cuillère à pot, sans me ruiner pour la prochaine fête déguisée et crâner en disant que c’est moi qui l’ai fait !

 

– Parce que avec un peu d’entraînement je pourrais me fabriquer de jolis habits sur mesure, avec les beaux tissus qui commencent il faut le dire, à s’empiler dans mes placards.

 

– Pour éviter de passer par la case magasin au moment de choisir mes rideaux et de refaire ma déco,

 

– Pour remplacer l’horrible plaid ( celui qui tombe tout le temps mais qui camoufle bien les taches) qui recouvre le canapé par une belle housse qui tient bien en place, sur mesure et assortie aux rideaux. Heu non en fait pas assortie au rideau.

 

– Pour savoir faire quelque chose de mes dix doigts autre que taper sur mon clavier pour des écrire âneries sur la toile ou écrire des sms.

 

 

Bons plans tissus à Paris !

Image

Outre l’incontournable marché Saint Pierre ( pas si bon marché que ça d’ailleurs) et l’ensemble des échoppes situées sur la butte Montmartre, il existe à Paris et en proche banlieue, de nombreuses adresses pour se fournir en tissus à petit prix. Parmi mes préférées, la célèbre enseigne suédoise spécialisée dans les meubles en kit, vous offre une vaste gamme de tissus hauts en couleurs, unis ou bariolés à partir de deux euros cinquante le mètre. Attention toutefois à l’épaisseur des étoffes car pour certaines il s’agit de tissus d’ameublement. Vous y trouverez également au rayon plaid, de la polaire à des tarifs très attractifs ! Autre magasin, autre ambiance ! Chez Toto, avenue d’Italie, vous dénicherez selon les arrivages des tissus africains chatoyants ou des coupons plus classiques : de l’uni, du pois, de la vache ou encore du liberty. Un léger bémol tout de même pour cette boutique, dont certaines vendeuses sont aussi aimables qu’une porte de prison ! Toujours dans Paris intra muros, l’enseigne Gilles tissus, située rue de la roquette ressemble à la caverne d’Ali Baba, avec d’innombrables rouleaux de toutes les couleurs et de toutes les matières. Si la plupart des tissus affichent des prix relativement élevés, en cherchant bien tout au fond du magasin vous dénicherez des rouleaux à trois euros le mètre. Notez que la boutique ne prend pas la CB. Enfin, de l’autre coté du périphérique, vous trouverez au marché de Choisy le roi sur la place de l’église des coupons à bas prix, à condition de ne pas avoir peur de la foule.

Ps : si vous aussi vous avez des bons plans n’hésitez pas à nous faire profiter de vos adresses en commentaire.

Une pochette pour tablette

une pochette pour ma tablette
une pochette pour ma tablette

Deux jolis rectangles de tissus, un morceau de polaire pour rembourrer le tout, deux bouts de scratch pour refermer et le tour est joué ! Après trente minutes de mesures, de découpages, de couture et de collage, me voici en possession d’une housse de compète pour protéger ma précieuse tablette. A la vue des housses pour tablettes proposées dans le commerce toutes aussi banales les unes que les autres, je ne regrette pas cette créa. Tuto à venir